deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
La Pilule

AVEP, Communiqué de presse
23 Avril 2014

Participation à l’Assemblée Générale de BAYER le 29 avril 2014 à Cologne

Comme en 2013, une délégation de l’AVEP, avec Marion LARAT, représentera les victimes françaises des contraceptifs hormonaux en se joignant aux victimes allemandes lors de l’Assemblée Générale du groupe pharmaceutique BAYER, leader mondial des pilules 3G/4G.

Marion s’exprimera en face des actionnaires de BAYER pour leur faire prendre conscience qu’ils ne doivent plus mépriser les victimes : grâce aux informations apportées par l’AVEP et relayées par les medias, les ventes de Diane 35 se sont effondrées de plus de 90%, et la consommation de pilules 3G/4G a diminué de moitié. Cela signifie que l’AVEP sauve des centaines de femmes en faisant perdre des centaines de millions de revenus à BAYER tous les ans en France et en Europe.

L’AVEP, par son action auprès des autorités sanitaires françaises, a obtenu que l’Agence Européenne du Médicament reconnaisse enfin que ces produits sont 3 fois plus dangereux que les précédents et provoquent 1 accident grave pour 1000 femmes en bonne santé par an.

Marion insistera sur la responsabilité personnelle des dirigeants de BAYER qui maintiennent une gouvernance opaque et des stratégies marketing dignes de la mafia, mêlant dissimulation d’information et trafic d’influence pour augmenter les profits du groupe et donc leurs profits personnels. Les victimes demandent justice et réparations à la hauteur des préjudices qu’elles ont subis.

BAYER, comme toute l’industrie pharmaceutique et les autorités sanitaires qui sont supposées les contrôler, doit revoir ses pratiques en apportant de la transparence dans ses processus de tests des médicaments et en remettant la sécurité des consommateurs au centre de sa politique.

Association des Victimes d’Embolie Pulmonaire A.V.E.P.
Association loi 1901 - Publication au JO Associations n°0024 du 13/06/2009 –
N° SIREN : 518 398 565 0011 http://www.avep-asso.org/