deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
La défense des retraites

20 MINUTES, 28.05.10

La vallée de la chimie défile unie

La défense des retraites a mobilisé le public comme le privé
Trop, c'est trop. Fragilisés par la crise, des salariés de la vallée de la chimie ont exprimé leur ras-le-bol hier à Lyon, en se mobilisant pour la défense des retraites à l'occasion du défilé organisé par six syndicats. Entre 8.000 participants, selon la police, et 16.000, selon les syndicats, ont manifesté en fin de matinée de la Manufacture des Tabacs (8e) jusqu'à la place Bellecour (2e). Des ouvriers CGT de Rhodia, Bayer CropScience, Arkema ou encore Bluestar Silicones étaient massés derrière la banderole unitaire "Une autre répartition des richesses pour l'emploi, les salaires, les retraites".

"On va crever au boulot!"
"On ne veut pas aller bosser avec un déambulateur. On va crever au boulot!", peste Jacques Lacaille, CGT-Rhodia. Dans son usine, une grève d'un mois a été menée en octobre dernier pour "conserver quelques emplois". "On se bat pour les salaires aussi, et maintenant on veut nous faire partir à 63 ans?" Dans le cortège, certains scandaient : "Public, privé, il faut garder la solidarité!" Pour le délégué général de l'Unsa Rhône, Gilbert Debard, la présence de salariés du secteur de la chimie montre que "la division avec le public, souhaitée par le gouvernement, ne marche pas. Au-delà des retraites, c'est la situation économique européenne qui inquiète." carole bianchi