deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
La mort des abeilles

Communiqué de presse du 19 mai 2008
Coordination contre les méfaits de BAYER

Thiamethoxam, Imidaclopride et Clothianidine interdits en Allemagne

Insecticides Cruiser, Poncho et Chinook : L'Allemagne suspend l´autorisation au nom du principe de précaution

L'Allemagne vient de décider le 16 mai la suspension de l'autorisation des insecticides Poncho (clothianidine), Cruiser (thiaméthoxam) et Chinook (imidaclopride) utilisés en enrobage de semences. Cette décision a été prise après les dommages importants sur les abeilles dans les régions du sud ouest de l'Allemagne.

"L'imidaclopride et le clothianidine sont des produits-phares de Bayer, avec des chiffres d'affaires annuels de presque 800 millions d'euros. C'est pourquoi l'entreprise combat avec bec et ongles l`interdiction de ces produits, en dépit des graves atteintes à l'environnement", déclare Philipp Mimkes de la Coordination contre les méfaits de BAYER. En Allemagne, l'imidaclopride et le clothianidine sont principalement utilisée dans les cultures de colza, de betterave à sucre et de maïs. Au fil des années précédentes, en Allemagne comme en France, presque la moitié des populations d'abeilles a disparu.

En janvier le gouvernement francais avait donné un avis défavorable à l'emploi de clothianidine jugé dangereux pour les abeilles, mais autorisé celui du thiaméthoxam, fabriqué par Syngenta. L´imidaclopride est interdit en France depuis 1999 sur le maïs et les tournesols.

En Allemagne, le Bureau Fédéral pour la protection des consommateurs et la sécurité alimentaire (BVL) a décidé d'ordonner la suspension de l'autorisation des produits pesticides d''enrobage de semences suivants : Antarc, Chinook, Cruiser 350 FS, Cruiser OSR, Elado, Faibel, Mesurol liquide, et le Poncho. L'étude réalisée par le BVL a révélé que le semis avec certains semoirs pneumatiques conduisait à une exposition des abeilles supérieures à celle originellement modélisée durant le processus d''homologation. La sécurité de l''utilisateur et les techniques de semis devront être également révisées d'après le BVL.