deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Des complots internationaux

La Presse Canadienne - 30 oct 2007

Bayer reconnaît avoir enfreint les lois canadiennes de la concurrence

OTTAWA - Le Groupe Bayer a plaidé coupable à des accusations d'avoir participé à trois complots internationaux en matière de fixation des prix dans l'industrie du caoutchouc et des produits chimiques et a été condamné à des amendes totalisant 3,6 millions $, a indiqué mardi le Bureau de la concurrence.
La société Bayer AG a été condamnée à une amende de 2,9 millions $ pour avoir participé à un complot visant le marché des produits chimiques pour le caoutchouc, ainsi qu'à une amende de 400 000 $ pour sa participation à un complot visant le marché du caoutchouc nitrile.
Bayer Corporation, filiale américaine en propriété exclusive de Bayer AG, a aussi été condamnée à une amende de 345 000 $ pour avoir participé à un complot en matière de fixation des prix des polyols de polyesters aliphatiques fabriqués à partir d'acide adipique.
Dans chaque affaire, Bayer a plaidé coupable à des accusations d'avoir enfreint l'article 45 de la Loi sur la concurrence, qui interdit de conclure un accord avec des concurrents en vue de fixer des prix ou de répartir des marchés.