deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Allemagne

Communiqué de presse du 19 septembre 2007
Coordination contre les méfaits de Bayer (Allemagne)

Contamination génétique : « Faire appliquer le principe du pollueur! »

Des semences de colza polluées par un produit Bayer / « Il faut retirer l’autorisation accordée par Bruxelles. »

Selon une porte-parole du Ministère de l’Environnement de Rhénanie-Nord-Westphalie (Allemagne), un colza résistant au glufosinate a été détecté lors d’un contrôle de routine des semences de colza. Cet herbicide est présent dans les produits BASTA et LIBERTY de la firme Bayer. Bayer propose du glufosinate en association avec des semences OGM. La firme a incorporé le gène résistant à l’herbicide dans un grand nombre de plantes, dont le colza, le maïs, le riz, la betterave sucrière, le soja et le coton.

« Ni les commerçants ni les agriculteurs concernés ne doivent passer ce dommage par profits et pertes. C’est Bayer, le pollueur, qui doit payer » dit Jan Pehrke, de la Coordination contre les méfaits de Bayer. « Cette histoire montre une fois de plus que l’utilisation d’OGM en agriculture mène immanquablement à la contamination des semences traditionnelles. Nous invitons donc l’UE à ne plus autoriser de nouvelles semences OGM et à interdire celles qui sont déjà autorisées » poursuit Pehrke. C’est en mars dernier que l’UE avait autorisé l’importation de colza résistant au glufosinate. Bayer a en outre déposé une demande d’autorisation pour l’importation de riz et de soja génétiquement modifiés.

Comme aux USA, où un riz traditionnel a été l’an dernier contaminé par une espèce résistante au glufosinate commercialisée par Bayer, puis vendue dans le monde entier, la pollution est vraisemblablement due à des essais en plein champ menés des années durant avec les semences de colza. Les semences ont été livrées à plusieurs entreprises disséminées dans toute l’Allemagne et semées sur une surface totale d’environ 1500 hectares. Les autorités régionales compétentes ont donné l’ordre de détruire les plantes. Au cours de ces dernières années, l’Australie et le Canada ont également vu des plantations de colza traditionnel polluées par des espèces résistantes au glufosinate et commercialisées par Bayer.

Le glufosinate est contesté depuis longtemps en raison de risques environnementaux majeurs, son utilisation a été interdite en Allemagne pendant plusieurs années. Greenpeace et les Amis de la Terre avaient récemment demandé à l’UE son interdiction.

Pour en savoir plus :
Une génétique inquiétante pour 3 colzas OGM autorisés en Europe
Colza GM produits par Bayer: "Une autorisation serait catastrophique pour l'environnement"
LETTRE OUVERTE: Colza génétiquement modifié