deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Gaucho et les abeilles

La France agricole - 19 décembre 2003

Philippe de Villiers demande aux maires de Vendée d´interdire Gaucho et Regent

Les deux insecticides ont été au coeur du débat lors des deuxièmes assises de l´apiculture à La Roche-sur-Yon.

Les deuxièmes assises de l´ apiculture, qui se tenaient le 15 décembre à La Roche-sur-Yon (Vendée), se sont focalisées sur les insecticides Gaucho et Régent et leur éventuelle responsabilité dans la surmortalité des abeilles

Philippe de Villiers, président du Conseil général du département, a annoncé qu´il allait écrire " dés mardi 16 décembre, aux 582 maires de Vendée pour leur demander de prendre un arrêté interdisant Gaucho et Régent ". Il doit également s´adresser à Luc Guyau, président de la chambre d´agriculture pour lui demander de répercuter cette interdiction. " Nous sommes devant un scandale d´Etat qui est du même niveau que ceux de la vache folle et du sang contaminé " a affirmé Philippe de Villiers. Répondant " à la campagne de dénigrement et de déstabilisation menée contre le fipronil", matière active du Régent, BASF réaffirme dans un communiqué que ce produit n´est p as responsable des mortalités abeilles lors de la floraison des tournesols et que contrairement aux suspicions formulées par les apiculteurs, il ne présente aucun risque pour la santé humaine dans le cadre de ses usages autorisés.

MARIE LE BOURGEOIS