deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Atkins

Communiqué de presse de la Coordination contre les méfaits de BAYER du 14 septembre 2004

Bayer profite d'un régime dangereux pour la santé

Près de 40 millions d'Américains suivent le régime Atkins, qui autorise la consommation de viande, fromage, œufs et autres aliments gras sans modération, mais qui conseille de réduire fortement l'ingestion d'hydrates de carbone tels que pain, riz, pommes de terre et pâtes. Ce régime préconise de ne manger que de petites quantités de fruits et de légumes. Comme cette alimentation déséquilibrée risque d'entraîner une carence en vitamines et sels minéraux, elle nécessite l'ingestion de préparations nutritives.

Les nutritionnistes mettent en garde contre le régime Atkins. Ainsi le professeur Klaus Eder de l'université Martin-Luther de Halle-Wittenberg craint que l'ingestion de lipides durant une longue période ne fasse courir de graves dangers, en particulier aux patients souffrant de maladies cardio-vasculaires, aux femmes enceintes et aux personnes âgées. En effet, une nourriture riche en protéines est néfaste pour les reins. De plus des carences sont à craindre malgré l'absorption de compléments alimentaires. Enfin, la quantité de fibres ingérées est trop faible, ce qui entraîne des problèmes digestifs.

Malgré la critique unanime des nutritionnistes, l'industrie pharmaceutique essaie de profiter de ce régime en vogue. Au printemps, le groupe Bayer a mis sur le marché la préparation vitaminée One-A-Day CarbSmart et a déjà réalisé un chiffre d'affaires de trois millions de dollars rien qu'aux Etats-Unis. En un an, le produit One-A-Day WeightSmart a même rapporté 32 millions de dollars.

Philipp Mimkes de la «Coordination contre les méfaits de Bayer» critique la politique d'entreprise de Bayer: «Il est bien évident que les dirigeants de Bayer savent que le régime Atkins est dangereux pour la santé et que les compléments vitaminés ne peuvent en aucun cas remplacer une nourriture équilibrée. Mais pour autant qu'elle fasse un bon chiffre d'affaires, l'industrie pharmaceutique se soucie peu de la santé des personnes concernées». La «Coordination contre les méfaits de Bayer» exige que les compléments alimentaires ne soient délivrés que sur ordonnance et que ces produits soient soumis à un contrôle sévère. Bayer a, il y a peu, repris de l'entreprise pharmaceutique Roche de nombreux médicaments délivrés sans ordonnance, parmi lesquels se trouvent des compléments vitaminés.