deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Levitra

Communiqué de presse du 20 juin 2006
Coordination contre les méfaits de BAYER

Stoppons immédiatement les publicités malsaines pour le Lévitra!

la "pilule de virilité" distribuée aux fans de foot / les autorités brésiliennes enquêtent

La firme BAYER fait distribuer aux fans de foot de Rio de Janeiro des échantillons de sa "pilule de virilité", le Levitra. Les autorités sanitaires brésiliennes critiquent cette action car elle n'est accompagnée d'aucune surveillance médicale. L'entreprise pourrait se voir imposer une amende de 1,5 millions de réals (600 000 euros).

Selon Philipp Mimkes de la Coordination contre les méfaits de BAYER, « la prise de Levitra peut avoir de graves effets secondaires. Cette campagne agressive montre une fois de plus que la publicité pour les produits pharmaceutiques doit être strictement réglementée et dans la plupart des cas interdite. L'information sur les médicaments doit être entre les mains d'experts indépendants. » La prise de Lévitra peut provoquer des maux de tête, des problèmes digestifs et même entraîner la cécité dans certains cas particulièrement graves.

Les ventes de Levitra, s'élèvant à 260 millions d'euros par an, sont très inférieures au milliard d'euros que s'était fixé BAYER. Le groupe a alors réagi avec des méthodes publicitaires aggressives ayant fait l'objet de critiques à plusieurs reprises. Aux Etats-Unis par exemple, BAYER a dû stopper une publicité télévisée pour information mensongère et absence d'indications sur les effets secondaires. L'autorisation de vente aux USA avait par ailleurs été reportée plusieurs fois en raison des dangers pour la santé liés au Levitra. En Allemagne BAYER s'est illustré par ses informations manquant de sérieux lorsqu'il a souligné l'efficacité rapide et de longue durée du Levitra en omettant de faire apparaître que ces affirmations se rapportaient à des tests effectués sur des lapins sous anesthésie.

Hubert Ostendorf de la Coordination contre les méfaits de BAYER adresse au déferlement de produits dits "de confort" une critique fondamentale: « Pendant qu'on fait du profit avec toutes les bagatelles possibles et imaginables, des maladies telles que la malaria ou la bilharziose font des millions de victimes. Les firmes pharmaceutiques ne travaillent pas pour combattre les fléaux de l'humanité , mais pour accroître leurs dividendes » dit-il.

Pour plus d'informations:
REGALAN FARMACOS PARA ERECCION A AFICIONADOS BRASILEÑOS
BAYER contraint de mettre fin à sa campagne de publicité pour le LEVITRA
FDA Orders Levitra Ad Off the Air (anglais)