deutsch
english
francais
italiano
espanol
Photo
Colza

10 août 2005, BellaCiao.org

Colza: des OGMs contaminent d’autres plantes

Certains doutaient qu’elle survienne, mais, en fin de compte, la contamination génétique a eu lieu.
Sky News l’annonce dans un article du 25/07/05 (en anglais) : « La première super mauvaise herbe mutante a été découverte au Royaume-Uni - résultat d’un croisement entre du colza génétiquement modifié et une mauvaise herbe ordinaire ».

Dans le cadre d’une étude officielle, des chercheurs ont trouvé, sur l’un des sites test, une version génétiquement modifiée de "moutarde" (une mauvaise herbe courante) un an après des expérimentations de colza rendu résistant à un herbicide par manipulation génétique. La plante étudiée s’est révélée résister à l’herbicide en question et contenir le gène qui avait été inséré dans le colza transgénique.

Selon Sky News, c’est le premier cas connu d’un tel événement et cela contredit les affirmations scientifiques précédentes selon lesquelles la "moutarde" était peu susceptible de croisement avec le colza 1. Certains concluent que, si le colza OGM faisait l’objet d’exploitation commerciale 2, la mauvaise herbe résistante à l’herbicide se répandrait.

Emily Diamand, responsable OGM des Amis de la Terre, a déclaré à ce sujet : « Nous voyons là la possibilité effective que des super mauvaises herbes transgéniques soient créées, avec des conséquences graves pour les agriculteurs et l’environnement ».

1 Dans un article paru le 25/07/05 BBC News a, pour sa part, relativisé l’information, expliquant qu’une seule plante mutante avait été découverte.
2 La firme Bayer a soumis à la Commission Européenne deux demandes de culture de colza OGM.